Les expériences du Louvre-Lens

De l’art… d’inspirer l’innovation technologique

L’une des inspirations du projet Art Factory est ce constat que les expérimentations réalisées par Orange dans le secteur culturel sont une source d’enrichissement pour la recherche, et par extension pour la création de nouveaux services ou d’offres qui pourraient en découler. Si l’opérateur est aujourd’hui convaincu que la collaboration entre artistes, designer, programmeurs, ingénieurs ou même sociologues favorise l’innovation et la réflexion sur les usages de demain, c’est en partie dû à différentes expériences qu’il a menées avec des institutions culturelles, par exemple au Louvre-Lens.

Multidisciplinarité

Certes, aucun artiste n’a contribué aux trois expérimentations qui y ont été entreprises dans le cadre d’un partenariat courant de 2010 à 2015, même si elles ont fédéré des équipes pluridisciplinaires (ingénieurs, ergonomes, conservateurs…). Néanmoins, le fait qu’elles aient été créées pour un espace de rencontre entre le public et l’art a permis de faire avancer la réflexion sur des concepts en œuvre dans l’univers artistique d’aujourd’hui : modalité de présentation de l’œuvre, place du « regardeur », interaction gestuelle, etc.

Explorer de nouvelles approches numériques

Sur les trois projets destinés à accompagner la médiation culturelle humaine du Louvre-Lens, seule l’innovation « Gestuelle 3D » a réellement été proposée au public. Une belle réussite, notamment dans son évolution ludo-éducative. Deux autres expérimentations « Geste dans l’air »  et « Tablette tactile 3D »  n’ont pas débouché vers un usage grand public, mais ont plus humblement contribué à faire avancer la recherche.

Dans le cadre de ce partenariat, les équipes de recherche et développement d’Orange avaient également conçu un guide de visite multimédia avec vue de la Galerie du temps en 3D, très innovant en termes d’ergonomie et de design. Cette avancée dans le domaine des interfaces n’aurait sans doute pas eu l’occasion de voir le jour en dehors de ce contexte muséal très spécifique.

Ouvrir la porte des expérimentations réalisées au Louvre-Lens permet d’imaginer l’immense territoire de découvertes potentielles à explorer maintenant via Art Factory, en gardant en tête que l’art naît de l’inspiration autant qu’il en génère.

Et pour aller plus loin

Commentaires