Habitat et habitacles sensibles

Trois artistes distillent intelligence et émotions dans nos intérieurs

1 – Marée Matrice – Milène Guermont 2007

Sa première réalisation, en 2007, est déjà caractéristique du style Guermont. En faisant glisser le panneau de verre qui recouvre le béton de la table on déclenche le ressac de la mer. Ce béton, outre qu’il a des allures lunaires de mer de la Tranquillité, est particulier. C’est un béton polysensoriel : il intègre des capteurs qui déclenchent en retour le bruit des vagues.

L’oeuvre est une table... qui n’est pas une table, mais une mémoire, une surface de communication avec des souvenirs de vacances en bord de mer.

C’est un déplacement dans l’espace et dans le temps grâce au toucher qui est le point de départ de mon travail. En 2007, une synesthésie due au frôlement d’un mur en béton à Genève provoqua en moi une réminiscence (être sur une plage en Normandie)... Depuis, pour matérialiser et partager ce voyage émotionnel, sensoriel et mental, je m’appuie sur mon double profil scientifique et artistique pour associer les technologies les plus récentes au pouvoir de l’imagination poétique.

Commentaires