Micro Macro : plus ou moins l’infini

Des installations audiovisuelles en forme de saisissants jeux d’optique et d’échelle.

Cycl de Candas Sisman

Cycl est une création audiovisuelle, projetée sur un écran circulaire en trois dimensions. L’image, abstraite et géométrique, ajoutée à une bande-son aux sons électroniques et tourbillonnants, simulent une sensation de circularité : un système en fonctionnement perpétuel, un puissant flux de sons et d’images qui, malgré des pauses récurrentes, semblent toujours redémarrer sous l’influence d’une force entropique inconnue. L’écran circulaire comporte en son cœur un ventilateur qui se synchronise aux sons et aux images. Le souffle de l’air semble incarner physiquement ce mouvement de rotation cyclique.

L’artiste turc Candas Sisman déclare s’être inspiré pour cette œuvre audiovisuelle, des phénomènes cycliques qui régissent notre univers, tant au niveau microscopique que macroscopique. D’une manière plus générale, dans ses œuvres, il joue, à l’aide de formes géométriques simples, avec les notions de temps, de mouvements et d’espace, dans des installations audiovisuelles qui combinent images numériques et systèmes mécaniques. À l’image d’autres œuvres présentées au sein de cette exposition, Sisman imagine avec Cycl de nouvelles formes de projection et d’écrans, un cinéma plastique et abstrait en quelque sorte, au fort pouvoir hypnotique sur le spectateur.

<<< Vers la page principale de l’article

Commentaires