Micro Macro : plus ou moins l’infini

Des installations audiovisuelles en forme de saisissants jeux d’optique et d’échelle.

Micro Events par Tom Kok & Britt Hatzius

Micro Events est une série d’expériences cinématographiques singulières, destinées à un seul et même spectateur à la fois. Le dispositif comprend une table, un microscope, un casque audio et une petite scène mécanique (une plaque composée de fragments d’éléments de différentes matières, métal, processeurs, fil, tissu ou poussières). L’image que l’on peut percevoir à travers le microscope n’est pas une image projetée. Elle est obtenue grâce aux déplacements d’une mini-caméra vidéo (alternant pauses, accélérations et secousses), balayant la surface de la plaque.

L’artiste hollandais Tom Kok et la Britannique Britt Hatzius, ont conçu une suite de scènes, volontiers énigmatiques, vues à travers la lentille du microscope, composant pour le spectateur un paysage aux contours organiques, minéraux ou mécaniques. Une voix off semble, à la manière des interrogations d’un scientifique, hésiter sur la nature des éléments qui défilent sous nos yeux. L’œuvre se veut une forme de plongée poétique dans l’univers de l’infiniment petit, dont les formes inconnues, balayées par les mouvements incessants de la caméra, parviennent à créer dans notre esprit, une forme de cinématographie et de narration abstraite.

<<< Vers la page principale de l’article

Et pour aller plus loin

Les sites des artistes Tom Kok et Britt Hatzius.

Commentaires