Culture Mobile a filmé l’exposition Matière Cinéma à Aix-en-Provence et à Marseille en novembre 2014.
Découvrez ces artistes qui, grâce au numérique, marient la 3D, Google Earth ou encore le piratage à des classiques du cinéma dans leurs installations.

Quand l’art numérique fait son cinéma

Des installations mettent à nu le spectacle cinématographique

Présentée à Aix-en-Provence et à Marseille, l’exposition Matière Cinéma a rassemblé une dizaine d’artistes français dont les installations explorent à l’aide des outils numériques, la question de l’illusion et du récit cinématographique.

En l’espace de quelques années, le cinéma a fait sa révolution numérique. Cette technologie est même au cœur de son industrie. Effets spéciaux, caméras, matériel de prise de son, studios de montage et de postproduction, projecteur, projection 3D, diffusion et distribution en ligne… l’ensemble de la chaîne de production du septième art s’est convertie à l’informatique et au réseau. La pellicule et ses boîtes métalliques géantes ont désormais été remplacées par des disques durs. Et même les acteurs de chair et de sang s’effacent parfois devant les comédiens virtuels des films d’animation, les super-héros et les créatures d’images de synthèse.

Hors des salles obscures, au sein des arts numériques, la figure du cinéma, son imaginaire, son patrimoine comme ses techniques, ne semblent jamais avoir été aussi présentes, comme en attestent les œuvres de Bernd Oppl ou Tom Kok et Britt Hatzius, présentés lors de l’édition 2014 du festival Exit ou à travers la nouvelle vague d’œuvres audiovisuelles réalisées grâce à la technique du mapping.

Man_at_work_Julien_Maire_©_Constance_Meffre
Avec Man At Work, l’artiste Julien Maire revient aux sources de l’illusion cinématographique à l’aide d’un système stéréolithographique permettant de projeter et d’animer des objets sculptés et imprimés à l’aide d’une imprimante 3D. © Constance Meffre

Le septième art constitue en effet une figure et un thème récurrents au sein de l’art contemporain, des arts médiatiques ou multimédias. Au fil des décennies, selon les inspirations des uns et des autres, selon les mouvances et les esthétiques, le cinéma refait régulièrement surface comme un modèle, ou un contre-modèle. Les artistes y puisent une source d’inspiration à travers son répertoire de fictions et ses figures iconiques. Mais aussi à travers ses dispositifs de diffusion, comme la projection et la salle obscure.

Avec The Clock (2010), l’artiste Christian Marclay a imaginé une œuvre audiovisuelle d’une durée de vingt-quatre heures, compilant des centaines de séquences issues du patrimoine cinématographique, dans lesquelles figurent différentes représentations du temps. Une œuvre parmi tant d’autres qui rappelle à quel point le cinéma est présent dans l’art contemporain actuel.

À Aix-en-Provence et à Marseille, l’équipe de Seconde Nature a ainsi imaginé l’exposition Matière Cinéma, dans laquelle une dizaine d’installations numériques et d’œuvres audiovisuelles revisitent l’imaginaire et les techniques cinématographiques, à l’ère des réseaux et des logiciels. Émilie Brout et Maxime Marion tentent par exemple de récréer des scènes de classiques du septième art au sein des univers 3D de Google Earth. Julien Maire explore la matière lumineuse et les techniques de projection. Nicolas Maigret matérialise les flux de films piratés sur le réseau et Davor Sanvincenti creuse la matière même de l’image.

Si la plupart de ces artistes cherchent à mettre à nu le spectacle cinématographique, à en dévoiler ses leurres, ils ne semblent toutefois pas critiquer ou dénoncer son hégémonie ou son pouvoir d’illusion, comme l’ont fait de nombreuses avant-gardes au cours du vingtième siècle. À travers l’imaginaire commun que le cinéma a réussi à tisser en chacun de nous, ces artistes portent plutôt un regard complice sur la fascination qu’il exerce.

Perpendicular_cinema_©_Julien_Maire
Le dispositif Perpendicular Cinema de Julien Maire déconstruit la projection de simples images diapositives grâce à un complexe système optique et mécanique. © Julien Maire

>>> Découvrez six œuvres emblématiques de cette exposition à travers notre diaporama commenté...

Et pour aller plus loin

Commentaires