La réalité altérée par ses artistes même !

Quand les artistes s’emparent de la réalité augmentée

Le livre augmenté de Martin Kovacovsky et Marius Hügli

Les deux artistes suisses Martin Kovacovsky et Marius Hügli ont conçu en 2010 un livre enrichi de sons, d’images et de vidéos, qui apparaissent à l’écran au gré des pages feuilletées, Dr Jekyll und Mr Hyde.

Dr Jekyll und Mr Hyde de Martin Kovacovsky et Marius Hügli.

Dans Papiermühle Basel, une autre installation réalisée pour le Musée du papier de l’écrit et de l’imprimerie, le Basel Paper Mill, Martin Kovacovsky entrelace papier, écrans et écrits pour des jeux de mots à la fois ludiques et esthétiques. Il utilise des senseurs pour mesurer la distance entre le papier et la main du visiteur, déclenchant ainsi des projections de mots en mouvements, d’images et d’informations.

Le Magic Book, une référence

Pour le chercheur Emmanuel Mahé, les projets de Magic Book, c’est-à-dire de livres enrichis par le multimédia, sont des références incontournables pour toutes les applications de réalité augmentée qui fleurissent aujourd’hui. Les artistes Masaki Fujihata dès les années 1990 mais aussi un peu plus tard Camille Scherrer ont été des précurseurs sur ce terrain. Nos deux designers suisse, Martin Kovacovsky et Marius Hügli, se sont inspirés du «Monde de Montagne » de Scherrer pour réaliser leur livre augmenté basé sur la nouvelle Le cas étrange de Dr Jekyll et Mr Hyde, où plusieurs niveaux de réalité – texte, dessins, animation, image vidéo – s’interpénètrent, se combinent pour dépasser le strict cadre de la page.

 

Et pour aller plus loin

Commentaires