@rtek

Portrait de lieux et d’artistes au travers de créations digitales.

Micro Macro : plus ou moins l’infini

Micro Macro

Une quinzaine d’artistes internationaux explorent en toute liberté les thèmes de l’infiniment grand et de l’infiniment petit.

Micro Macro : plus ou moins l’infini

Des installations audiovisuelles en forme de saisissants jeux d’optique et d’échelle.

L’exposition itinérante Micro Macro tous publics évoque la modélisation de notre environnement, de nos comportements et de notre planète.

Olga Kisseleva : les paradoxes du temps

Olga Kisseleva

D’une horloge rythmée sur nos BPM aux vidéos embarquées dans des dés de plexiglas, la démarche d’Olga Kisseleva est-elle techno-politique ?

Olga Kisseleva : les paradoxes du temps

Quand nos prothèses «high-tech» en accélèrent la fuite...

L’œuvre de l’artiste d’origine russe Olga Kisseleva questionne l’impact des nouvelles technologies dans notre rapport au temps.

Trouble Makers. Un art numérique de sensations pures

Trouble Makers

L’exposition «Trouble Makers : sensation versus digital» propose un parcours de troublantes œuvres sensorielles pour la plupart très immersives.

Un art numérique de sensations pures

Les œuvres immersives de l’expo «Trouble Makers»

Au Centquatre de Paris, des installations interactives revisitent la notion d’immersion. Jusqu’où l’art peut-il aller sur ce terrain ?

Pleix, le sens des pixels

Pleix

De l’industrie alimentaire à notre devenir hybride, les œuvres audiovisuelles et interactives de Pleix interrogent notre présent artificiel et technologique.

Pleix, le sens des pixels

Ce collectif interroge notre rapport à un monde hybridé par la technologie.

Vidéo, clip, pub ou installation interactive : le collectif Pleix met en sons et en images notre fascination/répulsion pour le numérique.

Antoine Schmitt, pionnier de l’art du code

Antoine Schmitt

Antoine Schmitt utilise le programme informatique comme d’autres la peinture, tel un matériau inédit pour créer des œuvres qui semblent vivre.

Antoine Schmitt, pionnier de l’art du code

Des œuvres minimales ou interactives qui interpellent

Antoine Schmitt est un précurseur de l’art numérique. Nées de ses programmes, ses œuvres sont génératives, abstraites ou interactives.

Le mapping

Artistes et mapping

Au-delà des projections numériques sur les édifices publics, les artistes de mapping inventent une nouvelle forme d’art multimédia.

Le mapping

Peindre en lumière, en son et en volume au cœur de la ville

Le mapping apporte une nouvelle dimension aux arts plastiques, à la vidéo, aux concerts et aux bons vieux spectacles de «sons et lumières».

Scenocosme, le numérique distille du rêve

Scenocosme

Son, toucher, relations aux autres, aux plantes, à l’eau, etc. : Scenocosme utilise le numérique pour créer des petits mondes où percevoir l’invisible.

Scenocosme, le numérique distille du rêve

Les installations sensibles et interactives d’un étonnant duo d’artistes

Le duo d’artistes Scenocosme marie les technologies à la nature et au contact humain pour des créations interactives pleines de poésie.

Uwe Schmidt, la musique à l’ère du disque dur

Uwe Schmidt

À travers son abondante et très diversifiée production discographique, l’œuvre de ce musicien allemand résume à merveille près de trente ans d’évolution musicale et technologique.

Uwe Schmidt, la musique à l’ère du disque dur

Le regard poétique d’un musicien électronique sur notre culture technologique

Uwe Schmidt, alias AtomTM, est l’auteur d’une centaine d’albums qui témoignent des évolutions de notre paysage culturel.

Shu Lea Cheang, prêtresse de l’art total

Shu Lea Cheang

Shu Lea Cheang, artiste et réalisatrice qui détourne les médias, vous embarque dans des fictions participatives dont vous ne reviendrez pas indemnes.

Shu Lea Cheang, l’art du réseau au féminin singulier

Ses installations et performances participatives sont des fictions sur la société numérique de demain

Figure de l’art en réseau, Shu Lea Cheang use des innovations techniques pour faire réfléchir le public.

Albertine Meunier, au cœur du réseau

Albertine Meunier

L’artiste Albertine Meunier explore avec un grand sourire les sous-entendus et paradoxes de nos usages d’Internet.

Albertine Meunier, au cœur du réseau

Elle rend visible l’invisible de nos usages du net

Albertine Meunier, à l’origine des ateliers Hype(r)Olds, est une artiste qui joue avec le temps et les pulsations invisibles d'internet.

Pages