Artistes et réalité augmentée

Cet article présente une série d’artistes dont l’art utilise ou s’inspire autant des technologies que des principes de la réalité augmentée.

Parmi les précurseurs des années 1990, à l’époque où l’on parlait de réalité virtuelle, il y a Christa Sommerer et Laurent Mignonneau ou Maurice Benayoun, qui créent aujourd’hui encore des installations interactives combinant réel et univers simulés. Mais avec l'accélération des performances informatiques et le développement des terminaux mobiles, une nouvelle génération d'artistes émerge. Citons le Hollandais Sander Veenhof ainsi que les 25 artistes d’un groupe ayant signé avec lui en 2011 un manifeste pour l’art en réalité augmentée (The AR Art Manifesto), mais aussi les créateurs d’Ascii Life, une simple application smartphone pour diminuer le réel, ou Raphael Isdant pour Holocène, une installation peuplée d'animaux disparus, ou encore Martin Kovacovsky, pour son livre augmenté, Thomas Soetens et Kora Van den Bulcke qui jouent sur la permutation de réalités entre des univers distants, ou surtout Adelin Schweitzer ou Akitsugu Maebayashi, dont l’art crée des expériences sensorielles psychédéliques.