Olga Kisseleva

Olga Kisseleva

Pionnière des arts média, Olga Kisseleva est responsable des enseignements «art science» dans les Masters «Art de l’image & vivant» et «Espaces, lieux, expositions, réseaux», où elle dirige des doctorats. Elle est également  «PhD Examinator» à la Goldsmiths University de Londres et travaille sur la revue universitaire Plastik Art&Science. Elle appartient à cette génération d’artistes issue de la diaspora russe qui a grandi à l’Est pendant la guerre froide, s’est installée en France dans les années 90 et parcourt le monde, d’une foire d’art contemporain à l’autre, capable d’animer un cours à la Sorbonne et de piloter, à quelques heures de vol, un groupe d’ingénieurs et d’artistes dans une usine aux confins de l’Oural et de la Sibérie. Issue d’une famille de scientifiques, elle s’était inscrite à l’école des Beaux arts de Saint Petersbourg dans la section design textile, «afin d’échapper au martellement de  l’idéologie soviétique». Mais c’est lors d’un voyage initiatique au tour du monde qu’elle découvre le multimédia en France, au CICV, le Centre International de Création Vidéo de Montbéliard. Elle oriente dès lors sa thèse sur «Les nouveaux langages de l’art». Elle est représentée par la galerie Jozsa Gallery à Bruxelles, la galerie Arka à Moscou et Vladivostok, et la galerie Rabouan Moussion à Paris, qui lui a consacré une exposition monographique, Contre temps, du 30 novembre au 1er février 2014.

 

Photo : DR