Les trois dispositifs commenté par Agnès Alfandari, directrice du Service Multimédia du Louvre.

Explorer «La Vierge au lapin»

L'expérience multimédia du tableau du Titien au musée du Louvre

Les présentations multimédias réalisées pour permettre au public du Louvre de mieux comprendre toutes les subtilités du tableau du Titien, «La Vierge au lapin» sont très symboliques de tout ce que l’interactivité et plus largement les nouvelles technologies peuvent apporter à la découverte in situ des œuvres d’hier et d’aujourd’hui. Elles permettent ici de découvrir au plus près et sous toutes les coutures le tableau.

Nous sommes dans l’exposition Rivalités à Venise - Titien, Tintoret, Véronèse (17 septembre 2009 - 4 janvier 2010) au deuxième étage de l’aile Richelieu du Louvre. Dans une pièce dédiée, le visiteur découvre le célèbre tableau peint par Tiziano Vicellio, dit Tiziano da Cador, communément appelé Titien ou Le Titien en français, et une installation composée de trois dispositifs multimédia qui lui permettent de mieux en comprendre l’histoire et les détails de composition.

A la fois simple et exemplaire des nouvelles médiations des musées, l'installation a été mise au point par le Museum Lab du Louvre et de la société DNP (Dai Nippon Printing) à Tokyo, avant d’être expérimentée pour la première fois à Paris.

Le premier dispositif se présente sous la forme de deux écrans tactiles munis d’une loupe. Il permet d’approcher au plus près les détails de l’œuvre. Il fait découvrir, au gré de la curiosité de chacun, le visage encore enfantin de la Vierge, le linge entortillé sur le corps nu du nourrisson, les perles dans les cheveux de la servante (sainte Catherine), la main de la Vierge posée sur le lapin blanc, le berger et ses moutons en arrière plan, le village dans le lointain, etc.


Détail de «La Vierge à l’Enfant avec sainte Catherine et un berger», dite «La Vierge au lapin», Tiziano VECELLIO, dit TITIEN Pieve di Cadore, 1488/1490 - Venise, 1576 - Paris, musée du Louvre (huile sur toile, 0,71X0,87 m).


Dispositif multimédia n°1.

Le deuxième dispositif, plus intimiste (il s’agit d’une sorte de cabine de projection ouverte, on pourrait parler de «parenthèse spatiale»), invite le visiteur à s’asseoir pour regarder un film digital aux animations complexes et innovantes. L’histoire du tableau nous est relatée par Jean Habert, conservateur général au département des Peintures du Louvre.


Dispositif n° 2.

Le troisième dispositif, enfin, «Marchez dans le tableau», offre une reconstitution en trois dimensions de l’œuvre. En se déplaçant sur des dalles tactiles interactives, le visiteur pénètre physiquement dans la peinture du Titien, le tableau étant décomposé plan à plan et projeté dans une «boîte immersive».


Dispositif multimédia n° 3.

Et pour aller plus loin

Commentaires