Une histoire de la réalité augmentée

Tour d’horizon historique, premières applications et nouvelles interfaces d’une technologie fantasmatique

Les pionniers de la réalité augmentée

1995.
L’ancêtre du Magic Book : Beyond Pages, œuvre interactive de Masaki Fujihata.

Mars 2007.
Le prototype de Magic Book développé par le HIT Lab (Washington).

Octobre 2008.
Aliens & UFOs par ArsEdition, 1er produit combinant édition papier et RA.

Fin 2008.
Magic Book Le monde des Montagnes de Camille Scherrer.

Le Magic Book, véritable ancêtre de la RA

Le passage de la réalité virtuelle à la réalité augmentée s’est sans doute fait, sans bruit, dans la seconde partie des années 1990 au sein du domaine de l’édition avec ce qu’on a appelé le «Magic Book», qui en est peut-être la «killer app», autrement dit l'application phare. Car l'intérêt d'un livre interactif, dont les pages peuvent être enrichies de contenus supplémentaires, de vidéos, de commentaires, est une évidence, et ce quels que soient d’ailleurs les écrans sur lesquels se concrétisent cette augmentation du support papier.

Parmi les premiers à avoir mis en œuvre un tel projet, il convient de mentionner l'artiste japonais Masaki Fujihata, dont l'œuvre Beyond Pages (1995-1997) a remporté de nombreux prix dans les festivals internationaux d'art électronique. Il ne s'agit pas vraiment de RA, mais d'une installation interactive à base de vidéoprojection. Cependant, le concept est là.

Le HIT Lab de l'Université de Washington, connu pour ses expérimentations en RA depuis 2002, n'a présenté un vrai prototype de Magic Book qu'en 2007. Les technologies permettant de le réaliser étaient enfin disponibles et les réactions ont été enthousiastes. De nombreuses entreprises ont ensuite commercialisé des Magic Book. Parmi celles-ci, Ars Edition, qui a sorti un livre Aliens & UFO, où des créatures et des vaisseaux étranges sortent des pages.

Enfin des artistes comme Camille Scherrer ou Marius Hügli et Martin Kovacovsky ont créé leurs propres «Magic Book». Ils préfigurent brillamment les livres interactifs multimédias qui pourraient bientôt s'afficher sur nos terminaux portables. La série de quatre vidéos ci-dessus le montre de façon limpide : ces évolutions du livre interactif multimédia depuis Beyond pages il y a une quinzaine d’années sont comme un condensé de l’histoire récente de la réalité augmentée.

Emmanuel Mahé, chercheur en sciences humaines et collaborateur d’Orange, a été l’un des observateurs les plus avisés des tout débuts de l’histoire de la RA. Il nous raconte comment l’aspect ludique du Magic Book a permis l’appropriation de cette technologie de réalité augmentée par le public. Mais, explique-t-il aussi, l'effet spectaculaire, ce qu'il nomme l' «effet waoouh», ne suffit pas à pérenniser une technologie. Il faut pour cela qu'elle trouve ses usages. Ceci explique peut-être pourquoi la réalité augmentée est restée en sommeil pendant une bonne décennie après l’avènement de ce livre interactif.

Emmanuel Mahé explique la façon dont le Magic Book a été le détonateur de la réalité augmentée.

.../...

Et pour aller plus loin

Commentaires